Je suis, je suis, je suis …

(Non je ne suis pas Julien Lepers)

Parler de soi c’est toujours un exercice complexe je trouve. Du coup je me suis dit que pour me faciliter la tâche, j’allais me présenter en parlant de moi… à la troisième personne (oui comme Alain Delon… avec le melon en moins quand même).

Alors voilà, Sarah c’est une fille qui parle beaucoup et qui rit. Tout le temps. Avec tout le monde. Elle est toujours de bonne humeur (enfin presque) et elle essaye autant que faire se peut de mettre un peu de bonheur dans la vie des gens qu’elle côtoie (c’est beau !). Ce qu’elle aime par dessus tout c’est apprendre, découvrir de nouvelles choses, sans cesse. Parce qu’elle est curieuse Sarah, elle s’intéresse à tout et elle est persuadée que cette curiosité est loin d’être un vilain défaut, bien au contraire. Et du coup Sarah elle est passionnée par plein de trucs très différents (mais pas forcément dans cet ordre) : la musique (et tous les styles, oui oui je vous assure absolument tous), les séries (Doctor Who, Stranger things, Friends, Gilmore Girls, Narcos, La casa de papel,… Liste non exhaustive bien évidemment), l’actualité politique, la nature, France Inter, le sport, Arte, l’humour noir, la Sardaigne, Pierre-Emmanuel Barré, les expressions de vieux (« nom d’une pipe » forever), Guillaume Meurice, les jeux de mots pourris, Instagram, les sous-entendus douteux (allez c’est bon on a tous l’esprit mal tourné, ne mentez-pas), Chomsky, les frites (on est belge ou on l’est pas hein), les covers en version acoustique, Mathieu Madénian, Marvel, les veggie burgers, Jovanotti, Spotify et Deezer (le choix est trop difficile), les sorties entre amis, le vin rouge (avec Modération… ou avec d’autres personnes aussi), voyager, Frédéric Beigbeder, être en terrasse sur la Grand place de Mons quand le soleil brille, le soleil qui brille, la plage, la mer, les paysages à couper le souffle, les gens qui se bougent pour changer les choses, les engagés, les militants, les révoltés, les artistes, les marginaux, les incompris, chanter, rencontrer des nouvelles personnes, échanger, découvrir, partager, rire … A vrai dire je pourrais continuer encore très très très longtemps parce que Sarah elle aime trop de trucs dans la vie, en fait elle aime la vie (oui parce que Sarah c’est une philosophe attention).

Mon parcours

Mais sinon à part dédoubler ma personnalité pour parler de moi, qu’est ce que je fais dans la vie ? Et bien je suis fraîchement diplômée d’un master en administration publique à l’UCL Mons. Avant ça, j’ai fait mon bachelier en sciences humaines et sociales, en option information-communication, à l’UMons. Pendant un peu plus de deux ans, parallèlement à mes études, j’ai eu la chance de faire un stage au sein de la rédaction de la RTBF Mons : articles web, émissions sur la radio Vivacité, passage à la télé,… Y a pas à dire, ça a été pour moi une expérience super enrichissante qui a clairement confirmé mon envie de travailler dans le milieu des médias !

Et sinon …

Quand je rencontre quelqu’un pour la première fois, c’est quasi inévitable de parler de mes origines. Faut dire qu’un nom comme le mien ça passe pas inaperçu. Et puis j’aime bien en discuter, c’est toujours un bon moyen de briser la glace je dois dire. Alors brisons la glace ensemble ! Voilà, si je suis belge de nationalité, je suis aussi à moitié italienne par ma maman, et aussi un quart ukrainienne et un quart polonaise par mon papa. La raison pour laquelle c’est super important pour moi de préciser ce sacré mélange, c’est parce que je ne veux pas être réduite à l’un de ces morceaux de mon identité, surtout à l’heure où cette « identité » est justement remise en cause de toute part. Je ne suis pas Belge avant mes origines et je ne mets pas mes origines avant le fait d’être Belge. Je suis tout à la fois et humaine avant tout.

Plume

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *