Pérégrinations autour de la « crise de la masculinité »

* * * Attaquons sans préambule. J’ai un peu de mal avec l’expression « crise de la masculinité ». Tout comme le concept de « femme castratrice ». Le fait est que les luttes féministes remettent en question l’hégémonie phallique historique et l’impact de celle-ci sur nos représentations du masculin et du féminin, en ce compris les rôles et rapports de domination dans lesquels elle nous enferme. C’est bien, et nécessaire. L’utilisation de ces expressions, par contre, sous-tend souvent une vision péjorative, où la […]

Lire la suite