Le consentement, ce pauvre incompris

6 novembre 2018. C’est le procès d’un homme accusé d’avoir violé une jeune fille de 17 ans. « Vous devez voir la manière dont elle était habillée. Elle portait un string en dentelle ». Oui vous avez bien lu. C’est ainsi que son avocate a choisi de plaider sa défense. Et vous savez quoi ? Ça a fonctionné, puisque la Justice irlandaise a finalement déclaré l’accusé non-coupable. Beh oui, pauvre bougre victime de la provocation d’un string en dentelle… Bienvenue en … […]

Lire la suite